Contactez-nous aujourd'hui : 418 654-6497

7 trucs pour améliorer la qualité de l’air dans sa maison

Saviez-vous qu’un adulte respire entre 12 000 et 15 000 litres d’air par jour ? Incroyable, n’est-ce pas ? Une excellente raison d’assainir l’air que nous respirons à la maison ! Voici quelques trucs de Mélanie Castonguay et de Denis R. Plante, deux courtiers immobiliers d’expérience.

 

1. Désencombrer

Les cadres, les bibelots, les livres et tous les petits objets qui ornent notre propriété agissent comme de véritables aimants à poussière. Dites au revoir au superflu en vous débarrassant de tout ce qui n’est plus utile.

Pour en apprendre plus sur le désencombrement.

 

2. Passer l’aspirateur régulièrement

Les aspirateurs conventionnels, avec ou sans sac, représentent l’un des principaux facteurs de la mauvaise qualité de l’air. Privilégiez un aspirateur muni d’un filtre à haute efficacité (HEPA) ou un aspirateur central.

 

3. Faire le grand ménage

Nettoyer votre maison de fond en comble permet de déloger la poussière qui s’accumule au fil des semaines et des mois. Tout y passe : les plafonds, les murs, les stores et rideaux, les tapis, les matelas, les meubles, les armoires…

Pour en apprendre plus sur le grand ménage.

 

4. Nettoyer les draps toutes les semaines

Les acariens, qui se nourrissent de débris de peau et de poils, élisent domicile dans nos draps. Bien qu’ils soient microscopiques, ils peuvent provoquer des crises d’asthme chez les personnes fragiles ou souffrant de maladies respiratoires. Bref, on ne les aime pas ! Pour s’en protéger, il est préférable d’utiliser des taies d’oreillers et un protège-matelas antiacariens.

De plus, il serait préférable de laver ses draps toutes les semaines. À l’eau froide, vous éliminerez 95 % des acariens. Mais aucun ne résiste à un lavage à 60 °C (Source : Dr Vervloet, coauteur de Tous allergiques ? Pour en finir avec une maladie de civilisation).

Vos enfants dorment avec leurs toutous ? Pensez à les laver, eux aussi, régulièrement.

 

5. Utiliser de bons produits ménagers

Malheureusement, de nombreux produits ménagers libèrent des toxines qui peuvent être respirées ou absorbées par la peau. Optez plutôt pour des produits certifiés EcoLogo ou Green Seal. Encore mieux : fabriquez-les vous-même. Le bicarbonate de soude, le vinaigre et le citron deviendront vos meilleurs alliés.

 

6. Cesser d’utiliser les parfums d’ambiance, les bougies parfumées et les éliminateurs d’odeurs

Ces produits contiennent des substances nocives volatiles. Pour embaumer votre maison ou y assainir l’air, munissez-vous d’un diffuseur d’huiles essentielles. Les préférées de Mélanie Castonguay : citron, menthe poivrée, arbre à thé et mandarine.

 

7. Acheter un échangeur d’air

Comme son nom l’indique, l’échangeur d’air permet de changer l’air de votre maison. Il fait sortir l’air vicié, les substances allergènes et l’humidité de votre maison, et entrer de l’air pur. À défaut d’échangeur d’air, ouvrez les fenêtres en grand pendant 5 à 10 minutes, une à deux fois par jour.

 


En terminant, les courtiers de l’Équipe MelDen, vous invitent à consulter l’infographie Maintenir et améliorer la qualité de l’air intérieur, de Santé Canada, pour aller encore plus loin.

Partagez