Contactez-nous aujourd'hui : 418 654-6497

8 étapes de l’achat d’une première maison

L’achat d’une première habitation comporte son lot d’inconnu et d’inquiétude. Chez Équipe MelDen, on vous comprend et on veut vous aider à réaliser votre rêve.

 

1. Évaluer sa capacité d’emprunt

Cette première étape est essentielle, puisqu’elle dictera vos recherches. Inutile de chercher une maison dans un quartier où elles sont toutes évaluées à 500 000 $ si votre capacité d’emprunt se situe à 300 000 $.

Rendez-vous dans votre institution bancaire ou consultez un courtier hypothécaire afin d’évaluer votre capacité d’emprunt. Un expert vous donnera l’heure juste.

 

2. Obtenir un prêt préautorisé

Un prêt préautorisé augmentera votre pouvoir de négociation et la crédibilité de votre offre d’achat. Ce montant est directement lié à votre capacité d’emprunt.

 

3. Trouver un courtier immobilier

Votre courtier immobilier vous aidera à définir vos besoins : budget, localité ou quartier, type de propriété recherchée, nombre de pièces, proximité des services publics…

 

Il cherchera pour vous une habitation qui respecte vos besoins et s’assurera que toutes les questions sont posées lors des visites.

 

4. Prévoir les coûts

Pour établir un budget réaliste, vous devriez inclure tous les frais suivants :

  • Frais d’évaluation et d’inspection ;
  • Assurance prêt hypothécaire (si mise de fonds inférieure à 20 % du coût de la propriété) et taxe sur cette prime d’assurance ;
  • TPS et TVP, s’il s’agit d’une maison neuve ;
  • Taxes municipale et scolaire ;
  • Taxe de mutation immobilière (la fameuse taxe de Bienvenue) ;
  • Attestation de la qualité de l’eau (si maison alimentée en eau potable par un puits) ;
  • Vérification et vidange de la fosse septique ;
  • Honoraires du notaire ;
  • Branchement au réseau électrique et aux services de télécommunications ;
  • Déménagement ;
  • Rénovations et frais d’aménagement (peinture, décoration…) ;
  • Achat de meubles et d’électroménagers ;
  • Frais d’assurance habitation.

 

5. Faire une offre d’achat

Il est maintenant temps de manifester formellement votre intérêt au vendeur. Encore une fois, votre agent immobilier sera votre allié et se chargera de rédiger votre offre d’achat. Celle-ci comprend, entre autres, les informations suivantes :

  • le prix d’achat ;
  • la date de transfert de la propriété ;
  • les biens inclus et exclus dans la transaction ;
  • les conditions relatives à l’offre, comme l’inspection.

 

6. Faire inspecter la maison

Il est essentiel de faire inspecter la propriété rapidement après l’offre d’achat afin de prévenir les mauvaises surprises, comme des vices cachés. Le rapport d’inspection pourra aussi vous servir de levier de négociation si le spécialiste y consigne des réparations urgentes et coûteuses à effectuer. Ainsi, vous pourrez demander au vendeur de procéder aux travaux ou de revoir son prix à la baisse.

 

7. Signer une promesse d’achat

Quand l’offre (ou la contre-offre) d’achat est signée par le vendeur et l’acheteur, elle devient une promesse d’achat. Cette dernière représente un engagement qui vous lie légalement au vendeur.

 

8. Signer l’acte de vente

Pour devenir propriétaire, vous devez, de même que le vendeur, signer un acte de vente chez le notaire que vous aurez choisi. Le droit de propriété vous sera transféré au moment de la signature.

De plus, le notaire aura effectué préalablement toutes les vérifications et les démarches nécessaires pour que le transfert de propriété se déroule en toute sécurité.

 


Malgré ces informations, l’achat de votre première maison vous inquiète ? Communiquez sans tarder avec Mélanie Castonguay ou Denis R. Plante de l’Équipe MelDen, ils se feront un plaisir de vous épauler dans votre démarche.

Partagez