Démystifiez les 3 principaux types d’assurances de personnes

17 août 2022

On entend beaucoup parler d’assurance vie. C’est normal : personne ne veut laisser sa famille dans le trouble, advenant un départ subit. Toutefois, on a tendance à oublier deux autres assurances de personnes tout aussi importantes : l’assurance invalidité et l’assurance maladies graves. Démystifions-les une fois pour toutes…

L’assurance invalidité

Aussi appelée assurance salaire, l’assurance invalidité permet de recevoir un montant mensuel pour compenser une partie de votre revenu si vous devenez invalide en raison d’une maladie ou d’une blessure.

Rappelons que cette assurance est un privilège, et non un droit. Votre assureur n’est pas obligé de vous accepter. Il exigera probablement des examens médicaux afin de mieux gérer le risque et de fixer une prime en fonction de vos antécédents médicaux et de l’historique de maladies héréditaires dans votre famille proche. C’est pourquoi on recommande de prendre cette assurance le plus tôt possible, « avant que les bobos sortent ».

Outre votre état de santé, plusieurs éléments influencent la tarification : votre âge, votre consommation de tabac et de drogue, votre emploi, etc. Vous vous doutez bien qu’un employé sur une chaîne de montage dans une usine court plus de risques de se blesser qu’un commis à la comptabilité dans un bureau.

Il existe un large éventail de produits disponibles et de variantes. Et que dire des nombreuses conditions comme le délai de carence, le montant et la durée des prestations? C’est à y perdre son latin. D’où l’importance de bien se faire accompagner par un expert qui vous dirigera vers le bon produit en fonction de vos besoins et de votre situation.

Assurance maladies graves

Après l’assurance invalidité, l’assurance maladies graves est la 2e plus populaire en termes de réclamations. Il s’agit d’un montant forfaitaire qui est versé (souvent 30 jours) après le diagnostic d’une maladie grave, comme un cancer ou une crise cardiaque, couverte par l’assurance.

Vous utilisez cet argent comme vous voulez, par exemple pour :

  • Couvrir les frais supplémentaires liés à la maladie (pour remplacer le salaire de votre conjoint ou conjointe qui prend des congés pour être à votre côté);
  • Payer des professionnels de la santé ou des soins à domicile;
  • Suivre un traitement à l’étranger;
  • Faire un voyage à Disney avec vos enfants avant qu’une maladie dégénérative vous empêche de le faire.

La prime varie en fonction de certains facteurs (âge, fumeur ou non, état de santé…). Vous devrez également faire quelques choix :

  • Le montant de la couverture;
  • La prise ou non de protections secondaires;
  • Une assurance temporaire ou permanente.

Attention : assurez-vous de bien lire la liste des inclusions et des exclusions pour éviter les mauvaises surprises.

Encore une fois, je vous invite à demander conseil à un expert qui vous guidera dans vos choix.

Assurance vie

L’assurance vie est sans contredit la plus populaire, la plus facile à comprendre et la moins chère des assurances. De plus, elle est incontestable… Impossible de remettre en cause un décès (à quelques très rares exceptions près) : avec l’invalidité ou la maladie grave, parfois certaines clauses peuvent nous jouer des tours si on ne les a pas bien saisies.

Vous devrez choisir le montant de l’assurance et décider si vous optez pour une assurance temporaire ou permanente. L’assurance temporaire sert à couvrir un risque et à ne pas laisser votre famille dans le besoin advenant votre décès. Elle coûte moins cher, car le risque est plus faible. Plus dispendieuse, l’assurance permanente sert plutôt à bonifier l’héritage de la succession ou le patrimoine familial.

Notons que le montant versé au ou aux bénéficiaires est généralement libre d’impôt.

En terminant, levons le voile sur un mythe tenace… On croit souvent à tort que l’assurance vie est plus importante que l’assurance invalidité. C’est faux : les deux sont tout aussi importantes. Elles ont seulement des objectifs différents. L’assurance invalidité assure votre santé financière si votre santé physique ou mentale vous fait défaut à un moment ou à un autre. De son côté, l’assurance vie sert à maintenir le niveau de vie de votre famille si on la quitte trop tôt.

Permettez-moi de me répéter un peu… Que l’on parle d’assurance invalidité, d’assurance maladies graves ou d’assurance vie, je vous conseille fortement d’entreprendre une démarche auprès d’un expert. Il y a tant de produits, de variantes et de clauses dont on doit tenir compte qu’on risque de faire une erreur qui pourrait nous coûter cher si on ne s’y connaît pas. En tant que conseiller en assurances, je peux vous aider à y voir plus clair et à faire les meilleurs choix.

Collaborateur pour cet article :


Guillaume Carr

Représentant en épargne collective, Conseiller en sécurité financière, Conseiller en régimes d’assurance collective, Conseiller en assurance et en rentes collectives

Services Financiers Groupe Investors Inc.
Cabinet de services financiers