Contactez-nous aujourd'hui : 418 654-6497

Nouveaux arrivants : trouver son premier emploi au Québec

Premier emplois

Nadine habite en Haïti. Infirmière et mère monoparentale de trois jeunes enfants, elle vient d’emménager à Québec pour se rapprocher de sa famille qui a émigré ici au cours des dernières années et pour offrir de meilleures conditions de vie à ses enfants.

 

Comme sa licence en soins infirmiers n’est pas reconnue au Québec, elle devra retourner au cégep pour suivre les cours essentiels à l’obtention de son diplôme. Mais d’ici ce temps, comment fera-t-elle pour subvenir aux besoins de sa famille?

 

Vous vous trouvez dans une situation semblable à celle de Nadine? Notre Équipe MelDen est là, tout d’abord en tant que courtiers immobilier, afin de vous aider dans la recherche d’un logis. Cependant, nous pouvons aussi vous référer plusieurs personnes-ressources pour vous aider. Débutons par ces quelques conseils qui vous seront fort utiles pour entamer votre démarche de recherche d’emploi et vous ouvrir à de nouvelles opportunités.

Faites du bénévolat

Comme la durée moyenne pour trouver un premier emploi pour un nouvel arrivant est d’environ six mois, il ne faut surtout pas paniquer si vous n’obtenez pas d’entrevue dans les premières semaines. Profitez-en pour utiliser vos temps libres à bon escient et faire du bénévolat dans un organisme communautaire près de chez vous. Une belle façon de vous impliquer dans votre nouvelle communauté, de découvrir la culture québécoise, d’utiliser vos compétences et de développer un nouveau réseau de contacts. Qui sait : vous trouverez peut-être votre nouvel emploi grâce au bénévolat?

Dans le cas de Nadine, elle pourrait faire du bénévolat dans une résidence pour personnes âgées ou dans un hôpital.

Pour orienter votre choix, nous vous suggérons de consulter le répertoire des organismes communautaires de votre région d’adoption. Voici celui de la ville de Québec.

Rédigez un curriculum vitae

Faites-vous aider pour mettre votre curriculum vitae à jour et l’adapter aux attentes des employeurs québécois. Eh oui, les différences culturelles se retrouvent jusque dans votre CV. Accompagnez-le d’une lettre de motivation dans laquelle vous démontrez que vos compétences personnelles et professionnelles correspondent à celles recherchées pour le poste convoité. Alors que dans certains pays l’affirmation de soi est mal vue, ici, n’hésitez surtout pas à dévoiler votre détermination et votre confiance en vous… sans toutefois tomber dans l’excès.

Obtenez du soutien

De nombreuses ressources existent pour vous aider à trouver un emploi. N’hésitez surtout pas : elles sont là pour vous. Dans la région de la Capitale-Nationale, vous pouvez obtenir du soutien dans les organismes suivants :

Parlez de votre recherche d’emploi au plus grand nombre de personnes possible

C’est prouvé : plus de la moitié des emplois sont comblés grâce au bouche-à-oreille. Effectivement, lorsqu’un candidat est recommandé par un employé ou une connaissance du recruteur, la confiance s’installe souvent plus rapidement.

 

Ami, voisin, bénévole dans le même organisme que vous, parent de l’équipe de soccer de votre enfant… dites aux gens qui vous entourent que vous recherchez d’un emploi. Peut-être que l’une de ces personnes a une opportunité à vous proposer ou connaît un recruteur à la recherche d’un profil comme le vôtre.

 

Enfin, rappelez-vous que la patience est de mise. Et vaut mieux attendre quelques semaines de plus pour obtenir un poste intéressant qu’accepter à contrecœur un emploi trop loin de vos compétences.

 

Pour aller plus loin sur le sujet, vous pouvez consulter Le Guide pratique de recherche d’emploi conçu par Emploi-Québec.


Vous êtes un nouvel arrivant en démarche d’intégration au Québec et songez à acquérir une propriété? Faites-vous accompagner par les courtiers immobiliers de l’Équipe MelDen qui vous guideront à chaque étape de cette belle aventure et vous aideront à réaliser votre intégration en toute quiétude.

Partagez